CLICE Maintenance a.s.b.l.

Le lieu d’échange et d’information des maintenanciers

GMAO: Grand Miracle Assisté par Ordinateur ? (12/2007).

GMAO : Grands Miracles Assistés par Ordinateur ?

Mercredi 12 décembre 2007 à TECHNIFUTUR

L’état de fonctionnement et donc le rendement d’une unité de production sont directement liés à l’efficacité de la maintenance de l’outil. Obtenir et maintenir les niveaux de performance industrielle requis nécessitent une habile implication de nombreux intervenants et paramètres : l’équipe interne, les sous-traitants et fournisseurs, les documents et procédures, les indicateurs divers et historiques, etc.

Si les besoins réels ont bien été définis (Cahier des charges), si le travail d’analyse et d’implication se fait en groupe multidisciplinaire (Production/Maintenance/Qualité) et si le changement de culture nécessité par la GMAO est réel, une GMAO est la solution qui génèrera un véritable système d’information, de gestion et de pilotage de la maintenance.

Si on considère aujourd’hui la GMAO comme un outil d’aide à la décision, les retours d’expériences et témoignages d’utilisateurs sont certainement plus profitables que toutes les informations et savoirs ex-cathedra qui sont déversés en masse. L’ « information » est presque devenu le moteur de notre monde moderne, parfois trop dense pour qu’on puisse réellement et rapidement en tirer profit.

IMG_3028_CR

 

C’est peut-être cela qui a justifié le succès de participation à cette activité, alors que sa date calendrier pouvait faire craindre le pire. Plus de 40 participants industriels et 13 étudiants de dernière année de la Haute Ecole Hemes/Gramme ont suivi avec intérêt les trois présentations.

Quelques mots importants peuvent résumer la valeur de ces trois retours d’expériences. Ils sont étroitement liés aux préoccupations quotidiennes de ces utilisateurs de la GMAO et ont suscité quelques bonnes questions après chaque intervention :

 

Maîtrise :

·         Des coûts de l’outil industriel

·         Des interventions, dans la définition, la planification et le suivi des ordres de travail

Optimalisation :

·         De la durée de vie de l’outil

·         Du ratio préventif/correctif

·         Des moyens techniques et humains de la maintenance

·         De la gestion des métiers

·         Du stock des pièces de rechange, de sa valeur

·         De la disponibilité des pièces vitales

Inventaire documenté :

·         Des installations et de leurs historiques

·         Des retours d’expériences

·         Des KPI (Key Performance Indicators)

 

Première présentation :Corman01

CORMAN : La maintenance corrective en GMAO, de la création des appels à l’optimalisation des performances.
Par Mr Alexandre Jérôme, Chef de service maintenance et travaux neufs – Corman s.a.

Une présentation enthousiaste et très détaillée sur la génération et la gestion des « demandes de travail structurés », sur l’analyse et le suivi des « Symptômes/Origines/Actions » des interventions et sur la méthode d’optimalisation des équipements qui en résulte. Une des conclusions importantes aux yeux de Mr Jérôme : accepter de se remettre en cause et collaborer entre opérateurs et maintenanciers sont indispensables à la réussite d’un projet GMAO.

Deuxième présentation :

MAGOLUX01 

MAGOLUX : de l’élaboration des tâches préventives à la planification et l’ordonnancement des travaux. Par Mr Armand Habran, Coordinateur Maintenance – Groupe Magotteaux.

Armand Habran a fait une présentation claire et concrète, avec vision « on-line » de la GMAO de Magolux. Après avoir présenté l’ordinogramme des réactions face à une panne, il a détaillé les écrans et procédures de préparation et planification des travaux, de la création et de l’affectation des Ordres de Travail ainsi que de la gestion du planning et des charges de travail. Etonnant, on a l’impression que cette GMAO a été conçue sur mesure pour répondre aux spécificités de Magolux et de l’aveu du Coordinateur Maintenance l’adaptation ne dépasse pas les 3%. A mi-chemin entre la théorie et la pratique, cette présentation documentée par les difficultés et avantages vécus sur le terrain aurait bien justifié une heure de plus.

 

Troisième présentation :PRAYON01

PRAYON : La gestion et l’optimalisation des stocks de pièces de rechange dans un outil de gestion intégrée (SAP). Par Mr Jean-Louis Prignon, Chef de bureau du service achat technique – Prayon s.a.

C’est indéniable, Jean-Louis Prignon manie l’humour au second degré avec beaucoup d’aisance. La gestion du stock de pièces de rechange dans l’outil SAP présentée de manière caricaturale du point de vue de la production, de la maintenance et des achats fait bien passer le message, ouvre l’esprit de chacun et l’invite à jeter un regard critique sur ce qui se passe au sein de sa propre entreprise. Le logiciel est une aide à la gestion et non une solution. Conclusion : se plier à la rigueur du système et adapter son comportement aux inconvénients de cette rigueur pour ne pas la subir et ainsi en tirer le maximum. Et toujours réserver une petite part à l’humour.

 

Tous nos remerciements à Mr Luc CHARLIER, Directeur du pôle Maintenance de Technifutur.

Administrateur de CLICE MAINTENANCE, Luc a mis à la disposition de CLICE une salle idéalement équipée pour cet échange d’expériences qui s’est longuement prolongé autour d’un petit buffet et du "verre de l'amitié".

Jean-Claude Van Impe, administrateur CLICE Maintenance asbl. 

Newsletters

Sénégalité

CLICE Maintenance

soutient l'asbl

 

senegalite_logo

Maintenance Magazine

Mentions légales                        Politique de confidentialité                          Retour en haut de la page