CLICE Maintenance a.s.b.l.

Le lieu d’échange et d’information des maintenanciers

La Maintenance chez UVELIA (02/2016)

La maintenance chez UVELIA,
l'unité de valorisation énergétique des déchets ménagers et assimilés à Herstal.

 

Présentation de la maintenance et visite des installations du 10 février 2016.

 

Quand nos déchets deviennent source d'énergie ! Tel est bien la définition de la mission d’Uvélia-Intradel qui assure la valorisation énergétique des déchets ménagers résiduels des 72 communes affiliées à Intradel et d’une partie des déchets ménagers résiduels provenant des intercommunales AIVE (Luxembourg) et BEP (Namur). Elle assure également la valorisation énergétique des résidus de tri des PMC, des encombrants valorisables et de déchets industriels banals.visite UVELIA -10-02-16 (2)

Le principe de la valorisation énergétique est de produire de l'électricité à partir de la vapeur générée par la combustion des déchets grâce à un système four/chaudière. C’est ainsi qu’en 2014, grâce à une disponibilité exceptionnelle, cette transformation a permis de produire et de vendre un volume d’’électricité renouvelable représentant la consommation annuelle de 51.000 ménages !

Les performances d’UVELIA nous laissaient imaginer l’importance du rôle de la maintenance dans cette unité de traitement inscrite dans le développement durable : 320 000 tonnes de déchets traités par an pour une production de 240 millions de kWh/an, 2 lignes de fours/chaudières d’une capacité de 21t/h/ligne, une production de vapeur de 180 tonnes/h à 400°C et la génération de 85 000 tonnes/an de mâchefers (résidus de combustion) recyclés en matériaux utilisés pour l’aménagement de voies de chemin de fer ou de routes.

UveliaLa présentation de la maintenance, suivie de la visite des installations, nous a permis d’aborder toutes les étapes du process : du stockage des déchets à la génération d'électricité, en passant par la combustion des déchets et la production de vapeur. La partie la plus impressionnante de cette visite était réservée aux systèmes de traitement des fumées et aux techniques de mesure et de contrôle en continu mis en place afin de respecter toutes les normes d’émissions atmosphériques. Uvélia est enregistrée ISO 14001 et EMAS et est dotée des meilleures technologies éprouvées à ce jour qui permettent une valorisation énergétique des déchets dans le respect des contraintes environnementales les plus sévères.

Présentation d'Intradel et d'Uvelia, l'unité de valorisation énergétique d'Herstal.
Bernard Lising, Directeur Général - Uvélia

Bernard Lising a commencé par présenter la mission d’Intradel en charge de la gestion des déchets ménagers de la province de Liège. Elle est concrétisée par les collectes, les parcs à déchets, les centres de tri et le routage organisé vers les sites de traitement en fonction des matières. Ce qui n’est pas recyclable est dirigé vers Uvelia, l’usine de traitement par incinération. Ce site est le résultat d’un partenariat public/privé de 3 actionnaires : 70% pour Intradel, 15% pour Sita Treatement (Groupe Engie) et 15% pour Van Gansewinkel.BernardLising DSC 7696

Uvelia est un outil récent qui fonctionne toute l’année, 24h sur 24. Les 320.000 tonnes de matières sont stockées dans une fosse de 11.000 m³ pour être ensuite acheminées progressivement vers les 2 fours/chaudières de 21 tonnes/h/ligne à 1.000 degrés. La durée de combustion est d’environ 1 heure. Les fumées sont dirigées vers une chaudière à tubes d’eau. L’eau est transformée en vapeur et dirigée vers un groupe turbo-alternateur. La production de vapeur est de 180 tonnes/h à 400°C et 40 bars. Elle permet la production annuelle de 240 millions de kW/h.

Au fait que l’usine ne rejette aucune eau de traitement, si ce n’est une très faible quantité en cas de maintenance et dont les caractéristiques sont minutieusement contrôlées, Bernard Lising a ajouté que les équipements de traitement des fumées représentent près des 2/3 de l’usine. Si les matières entrantes ne subissent aucun critère de sélection, les contrôles à la sortie sont des plus sévères et les mesures font l’objet de surveillances permanentes. Les différentes étapes de traitement des fumées sont :

  • l’électrofiltre, suppression de 99% des poussières et des métaux lourds,
  • la Dénox catalytique, réduction des oxides d’azote,
  • la tour d’atomisation, neutralisation des acides, dioxines et furannes,
  • le filtre à manches, captation des poussières et excédents de réactifs,
  • et, bien sûr, les analyseurs placés dans la cheminée pour la prise de toutes les mesures de contrôles nécessaires sur les fumées épurées au moment où elles sont rejetées dans l’atmosphère. Toutes ces mesures sont transmises en permanence au service concerné de la Région Wallonne pour la surveillance du respect de normes.

Autre précaution d’importance hautement appréciée, de nombreuses procédures sont mises en œuvre pour lutter contre les nuisances olfactives. L’air intérieur ne peut en aucun cas s’échapper dans l’atmosphère.

Avec l’unité de traitement d’Uvélia, Intradel conforte encore plus sa mission d’assurer la gestion optimale et responsable des déchets dans le cadre du développement durable de la région.

Bernard Lising a documenté sa présentation d’un petit film que vous pouvez voir sur le lien suivant:

mov 

La maintenance de l’outil chez Uvélia.
visite UVELIA -10-02-16 (1)
Alain Daniels, Directeur Technique - Uvélia

Tel que défini par Alain Daniels, la stratégie générale et le but à poursuivre sans prise en compte des aspects particuliers est très simple : exploiter au mieux l’usine et la restituer dans 20 ans au plus tard en parfait état de fonctionnement. On y exclu donc toute réduction des budgets de maintenance de l’outil et on assure des investissements sous forme de réserves pour la maintenance future. L’importance est d’assurer le maintient de l’efficacité de l’outil. Vous avez lu entre les lignes : Industrial Asset Management !

Pour rentrer dans plus de détails, on peut citer les 8 objectifs qui caractérisent la mission du service maintenance :AlainDaniels DSC 7701
1 Zéro accident

  • Un conseiller en prévention en interne
  • Analyse de risques et procédures d’ouverture de chantier
  • Bons réflexes de sécurité LMRA

2 Taux de disponibilité de 100%

  • Disponibilité de 365 jours hors arrêts planifiés
  • Procédures établies (préventif)
  • Gestion rigoureuse (GMAO)

3 Optimisation de la fréquence des gros entretiens

  • Abandon des arrêts simultanés des deux lignes
  • Alternance des GER, une ligne/an
  • Multiplier les indicateurs de l’état de l’outil

4 Augmentation de l’efficacité de l’outil

  • Trouver/développer des outils diagnostic

5 Maintenir le niveau technologique

  • Veille technologique et faire évoluer le niveau

6 Augmentation de la compétence moyenne de l’équipe

  • Programme de formations ciblées

7 Amélioration du ratio « préventif/curatif »

  • Adaptation du plan maintenance

8 Meilleure maîtrise du budget maintenance

  • Mieux profiter des avantages de la GMAO.

Alain Daniels a ensuite présenté les organigrammes de l’usine et de la maintenance, avec l’organisation complète de ce département sous la responsabilité de trois personnes dont les missions ont été commentées : lui-même, un responsable de la gestion journalière (+ une équipe ce 9 personnes) et un responsable automation, instrumentation et projets (+ une équipe de 2 personnes).
Dans le contexte d’un partage d’expérience qui porte bien son nom, les budgets de maintenance ont été présentés ainsi que les différents projets pour 2016 ainsi que leur justification.

N’ayant rien à cacher, Alain terminé son exposé en détaillant les travaux de gros entretien/révision 2016 qui nécessitent l’arrêt des lignes du 28 août au 25 septembre et couvrent environ 2.000 tâches assurées par un renfort extérieur de 200 à 250 personnes. Un petit détail qui n’en n’est pas un : un redémarrage nécessite 20 à 25.000 litres de mazout.
En résumé, on n’en a reçu des détails… mais qui ont tellement d’importance !

Uvelia Clice DSC 7703

Uvelia Clice DSC 7710

Uvelia Clice DSC 7715

Syllabus: La maintenance de l’outil chez Uvélia. (Réservé aux membres)

 

Tous les remerciements de CLICE MAINTENANCE à Bernard Lising, Directeur Général, à Alain Daniels, Directeur Technique, et à leur équipe. Ils ont contribué au succès de ce séminaire qui s’est terminé autour d’un verre de l’amitié bien agréable et riche d’échanges d’expériences.

 

Newsletters

Sénégalité

CLICE Maintenance

soutient l'asbl

 

senegalite_logo

Maintenance Magazine

Mentions légales                        Politique de confidentialité                          Retour en haut de la page