CLICE Maintenance a.s.b.l.

Le lieu d’échange et d’information des maintenanciers

Evolution des outils informatiques utilisés par la Maintenance et la Direction Technique. (04/2016)

Séminaire du mardi 19 avril 2016 chez TECHNIFUTUR.

Evolution des outils informatiques utilisés par la Maintenance et la Direction Technique.

 

Le monde évolue, l’exploitation de nouvelles technologies a changé la vie des entreprises et de leurs collaborateurs dans leur quotidien. Les avantages des systèmes interconnectés sont indéniables : meilleure politique de maintenance, accroissement de la disponibilité des équipes, amélioration des performances, regroupement et traçabilité des informations... Bref, une meilleure gestion de l’outil de production pour en tirer le meilleur rendement possible.

PuzzleAvec la collaboration de Carl Software, Clice Maintenance  a réuni plusieurs entreprises qui ont regroupé leur savoir-faire pour présenter un bref panorama de ces systèmes ainsi que les bénéfices qui résultent de leur utilisation avec une GMAO ou autre logiciel de gestion. Cette après-midi qui a regroupé une trentaine de participants s’adressait à tous ceux qui sont concernés par la maintenance de l’outil, par la production et la logistique, par les systèmes informatiques de gestion ainsi que par les finances et l’Asset Management.

 

Clice Maintenance et la GMAO
Un des objectifs de l’association est d’offrir à ses membres une dynamique qui repose essentiellement sur la confrontation des points de vue entre maintenanciers sur des sujets concrets, des problèmes quotidiens et sur la recherche de solutions à des besoins anticipés. Clice Maintenance a toujours été soucieuse des outils d’aide à la Gestion de la Maintenance c’est pourquoi déjà en juin 1997 nous avons confronté les points de vue sur la GMAO :
   La GMAO au banc d’essai
Un an plus tard, en novembre 1998, nous avons voulu faire le point et nous avons interrogé nos membres sur l’acquisition de ce type de logiciel.
  
GMAO : qui utilise quoi ?
Nous n’en sommes pas restés là. Bien plus tard, en décembre 2007, nous avons donné la parole aux utilisateurs qui nous ont fait part de leurs expériences, en liaison directe avec leurs programmes :
   GMAO : Grand Miracle Assisté par Ordinateur
Et aujourd’hui, alors que la GMAO a acquis ses lettres de noblesses, d’autres modules peuvent « enrichir » ses capacités et performances avec des objectifs multiples. Cette rencontre a permis d’en découvrir un aperçu non exhaustif :
   Evolutions des outils informatiques utilisés par la Maintenance et la Direction Technique
Le monde évolue et aujourd’hui les outils multimédia ont envahi  la plupart des secteurs économiques et industriels. Pourquoi les services de maintenance ne profiteraient-ils pas des avantages liés à l’utilisation de mailings, des réseaux internet et des réseaux mobiles dans des applications spécifiques à leurs préoccupations ?
C’est vrai qu’à première vue les applications qui ont été montrées pouvaient paraître assez conceptuelles et manquaient d’exemples pratiques. Mais à y regarder de plus près, elles répondent certainement à des besoins qui s’expriment déjà dans les organisations de maintenance. L’évolution de la robotique, des capteurs sans fil, des « Human Machine Interfaces », de l’internet des objets et de bien d’autres technologies favoriseront leur intégration dans les outils informatiques liés à la maintenance D’autre part, les exigences de transparence, de traçabilité, de sécurité et de gestion optimale des outils de production leur ouvriront aussi la route… Demain ? Bientôt ?

 

Comment les nouvelles technologies révolutionnent les pratiques de maintenance des services techniques.
Laurent Truscello, Responsable produits de CARL Software.

L.Truscello DSC 7766C’est en tant que leader français de l’édition de programmes de GMAO/EAM (Enterprise Asset Management) que CARL software a introduit le sujet du jour. Laurent Truscello a d’abord effectué quelques constats. Equipée d’une GMAO, un service maintenance doit souvent faire face à quelques handicaps à l’efficacité maximale :

  • Des problèmes d’homogénéisation et de consolidation avec les autres outils utilisés
  • Une maintenance préventive sous-exploitée par rapport au potentiel du logiciel
  • La GMAO reste trop isolée des autres problèmes de gestion
  • Le manque de communication en interne et avec les prestataires externes
  • La mise à jour et l’exploitation des plans difficile pour les acteurs de terrain
  • Les difficultés d’interaction avec les services financiers, la gestion des actifs immobilisés et les achats
  • Le manque d’anticipation et d’automatisation du reporting
  • Le peu d’analyses énergétiques   
  • Etc.

Face à un monde qui change (internet, mailings, mobiles, internet des objets, building Information Modeling, …) la maintenance doit anticiper et tirer profit des nouveaux outils qui favorisent toute l’information en temps réel. De nouveaux défis qui doivent permettre d’encore mieux gérer de manière concertée les actifs, les dépenses d’énergie et les frais de maintenance.
 
Laurent Truscello a ensuite présenté l’outil idéal pour faire face à ces défis, avec des systèmes d’information intégrés. Une solution complète et interconnectée qui bénéficie de toutes les nouvelles technologies. Une belle manière de circonscrire le sujet ainsi que le contexte dans lequel se situent les présentations des trois concepteurs d’applications.

 

Concilier la maintenance et la performance énergétique.
Dominique Viart, Directeur Marketing Ventes d’ACTIVE DBS.

D.Viart DSC 7769ACTIVE DBS est une PME française, éditrice de la suite logicielle E2MS pour l’exploitation multi technique et l’optimisation continue des performances de l’entreprise, dont l’efficience énergétique. Dans sa présentation, Dominique Viart a visualisé une solution globale visant à concilier la gestion de la maintenance avec celle de la performance énergétique des équipements. Si actuellement dans la plupart des cas, les meilleurs résultats ne peuvent être atteints, c’est essentiellement dû à un manque de référentiel commun, à une faible corrélation entre maintenance et énergie et donc à la difficulté de centraliser et normaliser les données pour les qualifier et les partager. A cela s’ajoute le fait que l’implication des intervenants est plus souvent centrée sur la disponibilité que sur la consommation énergétique.

La proposition de Dominique Viart repose sur une solution globale partagée GMAO/ E2MS. Cette dernière assurant en complémentarité la gestion des données énergétiques :

  • tableaux de bord énergétiques
  • alarmes qualifiées pour plus d’efficacité
  • mesures en temps réel
  • historique des mesures
  • coûts énergétiques.

Les avantages ne manquent pas : accessibilité des informations énergétiques accessibles depuis la GMAO, interventions rapides sur base d’alarmes qualifiées, maintenance anticipée et optimisée, performances via des KPI,s spécifiques, conformité aux normes 50001.

 

Comment les informations graphiques ou géographiques  (navigation virtuelle 3D, plans ou Systèmes Informations Géographiques) apportent un bénéfice à la maintenance.
Philippe Hernandez, Chargé d’affaires chez GEOMAP-IMAGIS.

P.Hernandez DSC 7777Le Groupe GEOMAP-IMAGIS est né du regroupement de deux sociétés françaises spécialisées dans les Systèmes d’Information Géographiques (SIG). La solution permet de structurer et centraliser les données thématiques ou métiers, de  les gérer et de les diffuser en utilisant des cartes et des informations graphiques sur desktops, sur mobiles ou via le web.
Le logiciel peut être interfacé avec la GMAO pour multiplier l’efficacité de la maintenance. Philippe Hernandez a présenté la société pour ensuite justifier l’utilisation de ce type de logiciel :

  • Inventaire du patrimoine avec une composante graphique/géographique
  • Analyse des informations dans un contexte spatialisé
  • Cohérence des données (topologie/hiérarchie)
  • Polyvalence : gestion linéaire (trajets), gestion de parcs machines et de réseaux (eau, énergie, vapeur, …)

Les deux outils sont complémentaires. L’échange d’informations entre les deux permet de maintenir à jour une base de données complète, de favoriser les performances de la maintenance (position des actifs et accès facile aux informations) et de valoriser le travail des prestataires sur le terrain par une correspondance pratique entre les données graphiques et la GMAO. Bien sûr, des prérequis seront nécessaires à l’implémentation, comme l’établissement d’un référentiel « plan » structuré  et l’établissement d’une codification commune entre le SIG et la GMAO. Mais les avantages présentés sont prometteurs… et pas seulement pour la maintenance. C’est un système d’information patrimonial rassemblant sur des plans informatisés l’ensemble des actifs que l’entreprise souhaite gérer. Grâce à sa dimension graphique, les entreprises visualisent ce qu’elles gèrent. Elles maîtrisent mieux leurs projets et optimisent leurs coûts, quel que soit le nombre de sites gérés et le degré de précision recherché.

 

Comment la navigation indoor et l’Asset tracking permettent d’améliorer la maintenance au quotidien.
Alexandre Fund,  Dirigeant Fondateur de TEVOLYS.

A.Fund DSC 7783L’agence TEVOLYS accompagne les entreprises dans leurs projets connectés. Elle a conçu et développé la plateforme de services de géolocalisation Géolys, une plateforme immédiatement opérationnelle à partir de plans numériques dans une cartographie claire et simple (2D/3D). Par la démonstration d’une application liée au guidage d’itinéraires et à la localisation de lieux de prestation, Alexandre Fund a dévoilé comment concilier la maintenance et la contextualisation géographique. Le principe repose sur le fait de pouvoir transmettre la bonne et complète information de localisation, au bon individu et au bon instant grâce à l’utilisation des outils de navigation et géolocalisation GPS. Les avantages :

  • Pas d’assistance extérieure nécessaire
  • Des informations géo-contextualisées en temps réel (zone dangereuse, que puis-faire, que dois-faire ?)
  • Géo-positionnement sur le lieu de prestation des équipements nécessaires ou recherchés
  • Enrichissement de la connaissance métier et amélioration de l’expérience
  • Navigation en continu pour les étapes suivantes (route)
  • Suivi des équipements et des intervenants (asset tracking).

En résumé, Géolys pourrait être un accompagnateur pour le maintenancier, un smarphone qui devient un compagnon qui lui facilite la vie.

 

Les présentations des orateurs sont téléchargeables pour les membres de CLICE Maintenance.

Ecrans DSC 7758 

Auditoire DSC 7764-r

Tous les remerciements de CLICE MAINTENANCE à Dominique Hermesse, Manager chez Technifutur, qui a mis les locaux et la confortable salle e-business à disposition. Il a contribué au succès de ce séminaire qui s’est terminé autour d’un verre de l’amitié bien agréable.

 

 

 

Newsletters

Sénégalité

CLICE Maintenance

soutient l'asbl

 

senegalite_logo

Maintenance Magazine

Mentions légales                        Politique de confidentialité                          Retour en haut de la page